Eternal Opera

L'éternelle fiction est face à vous - Forum RP
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un siècle a passé ... Paris, 2352.

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaht
Amber-eyed Black Angel
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Quelque part dans le ciel nocturne de mes songes ...
Ce que je suis : Ange Noir, Bourreau, Tyran, et tant d'autres joyeuses occupations ....
Loisirs : Crois-moi, il ne vaut mieux pas que tu le sache.
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Ven 18 Mai - 22:11

Au cours du XXIIIe siècle, les gouvernements mondiaux, à peine plus intelligents que leurs pieds (et c'est allé en s'aggravant), ont effectué une escalade des menaces nucléaires, puis les ont abandonné pour les menaces Bactériolo-météorologiques.

Explication : des scientifiques avaient découvert des bactéries présentes dans l'athmosphère capables d'influer de façon très importante sur la météo ... Le problème est que certains essais réussirent au delà de toute espérance ... chaque gouvernement capable de les utiliser déclencha des catastrophes naturelles terribles ...

En 2252, huit explosions nucléaires plongèrent le monde dans une merde noire : le soleil n'atteignit pas la surface du sol pendant 50 ans environ ... et après, les ténèbres révélèrent de terribles résultats. Des mutations sur la plupart des espèces vivantes, végétales, animales et surtout, les bactéries ... d'atroces maladies se répandirent, activées par la nouvelle chaleur du soleil ...

Seuls les humains restèrent en partie intacts face aux mutations ... mais les maladies leur furent fatales ... Aujourd'hui, il ne doit rester plus qu'un bon milliard d'humains sur terre, sans société, sans cohésion, et sans grandes chances de survie dans les millénaires à venir.

Paris fut détruite par une guerre comme il y en eut de nombreuses après les explosions. Dans les décombres, on vit comme on peut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlslim
Newby
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 25
Localisation : Derriére l'objectif d'un appareille fotow.
Ce que je suis : rien, pas grand chose... Ou juste une ombre dans ton dos.
Loisirs : Mm...
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Ven 18 Mai - 22:32

Arlslim fait partit des habitant de la partie Nord de la ville cela fait trois jour qu'il n'a pas mangé et qu'il doit boire une eau noséabonde et croupit.

Un gouvernemant de fortune dirige avec la force et ... la force.

Arlslim à vu sa soeur seul survivante de sa famille enmenée par les autoritées local pour en faire une jeune servente.

Mais il compte prendre la citadelle ( la où sont regrouper les autorité) d'assaut comme un assassain en passant par l'ombre et tuant tous énemis sans que celui-ci ne compraine d'où tombe la mort.

Arlslim se dirige donc dans le "quartier" sud, la ou est la citadelle avec des couteau comme seul arme


Dernière édition par le Sam 2 Juin - 17:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fotowfolles.skyblog.com
Kurt
Newby
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation : Regarde au plafond.. c'était un test...
Ce que je suis : Je suis tel que tu me voi, tel que tu m'imagine...
Loisirs : Tu veux vraiment les connaître?
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Ven 18 Mai - 22:46

Land était un jeune garçon de 19 ans, cheuveux gris, toujours habillé de noir... Il avait survécu à la catastrophe grâce à son maître d'aïkido qu'il l'avait mis dans un souterrain...

Tout ce qui lui restai était le sabre de son père, le pendentif de sa mère et son frère emmené de force par la Shark inc. une société qui avait dévellopée les armes bactério-météorologique et qui c'était emparée du pouvoir Européen.

Il avit juré qu'il irait délivrer son frère et les autres prisoniers ou esclaves du pouvoir.

Pour cela il eu l'idée de recruter des personne pour créer un groupe de rebelles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesdeltasplanent.blogspot.com
Arlslim
Newby
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 25
Localisation : Derriére l'objectif d'un appareille fotow.
Ce que je suis : rien, pas grand chose... Ou juste une ombre dans ton dos.
Loisirs : Mm...
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Ven 18 Mai - 23:14

Arlslim parcouru la moitié de la ville dans l'ombre quand il vit le réste d'un hopital.

Après avoir fouillé les décombre il trouvat se qu'il voulait: La réserve de scalpelle il se servit comme il se doit et arrangea son pantalon noir pour faire tenir des scalpelles sur la cuisse, ainsi ils devenaient discret et faciles d'accées.

A la sortit de l'hopital Arlslim vis Land un ami à lui avant la guerre.

A son regard il comprit que lui assi ne voulait que vengence alors après c'étre saluet il racontat se qu'il avait fait et se qu'il comptait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fotowfolles.skyblog.com
Kurt
Newby
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation : Regarde au plafond.. c'était un test...
Ce que je suis : Je suis tel que tu me voi, tel que tu m'imagine...
Loisirs : Tu veux vraiment les connaître?
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Ven 18 Mai - 23:54

-Arlslim, sa faisait longtemps! Que deviens tu depuis la guerre? Au fait j'ai pensé à toi, j'ai créé un groupe de résistants contre la Shark inc. sa te dirait de nous rejoindre? Ton art de la filature nous serait bien utile...

A peine il eu finit de parler qu'un Soldieur* surgissait...

Arlslim voulu brandir un scalpel que Land sortie son katana et tua l'homme sur le coup...

HRP/*Soldieur : membre de l'armée de la Shark, peut exister sous d'autres déclinaisons.\HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesdeltasplanent.blogspot.com
Arlslim
Newby
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 25
Localisation : Derriére l'objectif d'un appareille fotow.
Ce que je suis : rien, pas grand chose... Ou juste une ombre dans ton dos.
Loisirs : Mm...
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Sam 19 Mai - 10:20

-Eéh! C'est dégueulasse c'est comme quand on jouait à counter strike avant la guerre : tu me pique tous mes frags !!!

Bon sinon je pens
ait que l'on pourait faire comme tu viens de le dire un groupe de résistant mais il faut retrouver d'ancien pote en qui nous avons confiance. Sinon cela va refaire comme avec ce groupe qui est tapit dans l'ombre derierre toi.

Arlslim eu juste le temps de terminer sa phrase que trois de ces scaldelle s'envolairent, suivit de trois cris d'agonie.

-Pardon qui était tapis dans l'ombre, il ne nous on pas attaquer car c'estait une troupe qui ne tu que au corp à corp et dans le dos.

Bon et toi quoi de neuf ?


Dernière édition par le Sam 2 Juin - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fotowfolles.skyblog.com
Kaht
Amber-eyed Black Angel
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Quelque part dans le ciel nocturne de mes songes ...
Ce que je suis : Ange Noir, Bourreau, Tyran, et tant d'autres joyeuses occupations ....
Loisirs : Crois-moi, il ne vaut mieux pas que tu le sache.
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Sam 19 Mai - 11:28

L'ancien 26e arrondissement, devenu partie de la ville après avoir été banlieue, était un quartier sensé être vide. Mais beaucoup d'humains ayant muté y vivaient.

Ce quartier était une zone totalement interdite par les pseudo-gouvernements qui se succédaient et se chevauchaient. Une zone que les animaux eux-mêmes évitaient. La forte concentration de bactéries nuageantes créaient une masse nuageuse sombre et orageuse en permanence au dessus de cet "enfer" qui faisait au bas mot une dizaine de Km². Et quand il ne pleuvait pas avec éclairs et tonnerre, un brouillard grisâtre et blanc recouvrait toute la zone.

Un grand tunnel reliait ce quartier à l'Ile de la Cîté. Celle-ci était aussi interdite, mais à cause de la présence d'animaux monstrueux qui habitaient les ruines de Notre-Dame. On appelait l'Ile "Les Portes des Abysses", et l'on craignait les créatures comme la musique qui émanait des portes quasiment en permanence. Une musique sombre et puissante, assourdie par la résonnance des batiments, et cela devait faire un siècle et demi que la musique était devenue rare.



Un sombre silhouette se tenait au sommet de la tour gauche encore pratiquement intacte de la cathédrale. Son long manteau noir pendant de chaque coté de la gargouille sur laquelle il s'accroupissait, il observait les ruines aux alentours. Sombre était cette ville à la nuit tombante, sombre était-il.

Il sauta de la gargouille et chuta le long des pierres millénaires, pour se réceptionner parfaitement sur le sol. Les animaux s'écartèrent sur son passage. Il fusa à une vitesse folle, et disparut dans les ombres des ruines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlslim
Newby
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 25
Localisation : Derriére l'objectif d'un appareille fotow.
Ce que je suis : rien, pas grand chose... Ou juste une ombre dans ton dos.
Loisirs : Mm...
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Sam 19 Mai - 13:23

Arslim pensait aller aux Portes des Abysses pour échapper aux Soldieurs qui avaient été mis sur ses traces par des gens en qui il n'aurait pas dû faire confiance.

Alors qu'il avançait vers l'île, son passage fut bloqué par deux gardes qui sortaient de l'ombre. Leur uniforme bleu sombre et argent et le symbole de la Shark sur leur spalière ne trompait pas : les Soldieurs l'avaient retrouvé. Arlslim ne put rien faire en dehors de comprendre se qui ce passait. Il était ligoté et ils l'emmenèrent il ne savait où, après l'avoir dépouillé de ses armes et roué de coups.

Il ne sut pas où les Soldieurs l'emmenait avant de sentir l'odeur fétide de l'eau du fleuve. Les Portes. Les Portes des Abysses. Il le déposèrent au centre de l'Île, devant les ruines de Nostre-Dame. Mais ligoté et desarmé, il n'avait pas grandes chances de s'en sortir.

Il ne savait pas se que devenait Land, qu'il ne voyait pas à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fotowfolles.skyblog.com
Kaht
Amber-eyed Black Angel
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Quelque part dans le ciel nocturne de mes songes ...
Ce que je suis : Ange Noir, Bourreau, Tyran, et tant d'autres joyeuses occupations ....
Loisirs : Crois-moi, il ne vaut mieux pas que tu le sache.
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Dim 20 Mai - 20:06

Des animaux mutants, parmis lesquels des chiens errants aux couleurs sombres et aux yeux de braises, des chauves-souris gigantesques et difformes, quelques vautours dont le cou était décidément beaucoup trop long, s'approchèrent d'Arslim, qui, ligoté, n'avait aucune chance de s'en sortir à priori ...

Ce pendant, d'étranges cris, longs et rauques, ponctués par d'autres bien plus aigus et courts, retentirent depuis l'entrée du Tunnel. Toutes les bêtes tournèrent la tête dans cette direction, elles semblaient éffrayés, et certaines tremblotèrent de terreur.

Sans un bruit, plusieurs s'affalèrent, transpercées par de courts épieux noirs, maculant de leur sang le pavé. Plusieurs autres, puis encore, avant que les bêtes ne se mettent à couiner et grogner, puis fuir.

De sombres silhouettes vaguement humaines émergèrent de l'extremité du Tunnel, abattant les bêtes qui s'enhardissaient à s'approcher d'elles.
D'autres atterirent aux abords de la place, sautant parfois de plusieurs étages, voir même une dizaine, avant de se réceptionner parfaitement. Puis, dans un silence assez macabre, s'approchèrent d'Arslim. Elle furent bientôt une vingtaine à former un cercle sombre et ouvert autour du prisonnier.

Les créatures échangèrent quelques grognements, avant que l'une d'elles ne saisisse une arme, dont la lame très pâle semblait faite en argent, et ne s'approche d'Arslim. "Un mouvement, et te tranche la gorge ... compris ?" murmura une voix calme et légèrement fluette, mais dont le ton impérieux assurait de la sincérité. La langue était celle d'Arslim, mais un accent étrange et indefinissable la teintait d'une aura peu commune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenma
Newby
avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : dans la brume glacée des ténèbres
Ce que je suis : une ombre toute en couleur
Loisirs : VIVRE ! Quelle question!
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Sam 26 Mai - 13:14

Une des créatures ressemblant à un chien fuit en direction de la source de musique.
L'animal arriva dans une pièce sombre où la mélodie emplissait l'espace et semblait provenir de partout et nulpart à la fois.

Le chien s'avança doucement presque peureusement vers la fond de la pièce. Il s'arrèta dans un cercle de lumière, s'assit et baissa la tête en un acte de soumition. Une voix étrange faite de gémissement et de grognement sortit de la gueule de l'animal.

La musique fut remplacée par un silence pesant lorsque la créature eu finnie son rapport.

Une silhouète plus noire que la nuit se leva du siège de l'orgue devant lequel elle était assise et se retourna.

Le serviteur poussa un gémissement plaintif et se roula sur le dos, son Maître était impressionant: la silhouète était haute d'environ 3m et large de la moitié. Son corps était indicernable car entouré d'une lourde étoffe noire, la seule partie visible était ses yeux, deux éclairs de lumière noire situés à peu près à 2 m du sol.

Le musicien s'avança vers son serviteur qui maintenant tremblait d'une terreur sans nom.
Il s'agenouilla dans un bruissement d'étoffe et une patte féline et griffue, étrangement déformée pour ressembler à une main humaine -ou peut-être était-ce le contraire- surgit d'entre les plis du vêtement pour se poser avec délicatesse sur la gorge du canidé. Un grondement apaisant sortit de la silhouète alors que sa patte caressait doucement le cou de la créature soumise qui cessa de trembler et sembla se calmer.

Un gargouillement étouffé et un léger râle qui, ici, semblait être un grondement de tonerre rentirent.

La silhouète se releva, regarda son chien et poussa un soupire que l'on pourrai croire teinté de tristesse.

Encore... Qaund vont-ils arrèter leur avancé? Ces lieux nous appartiennent! Maudis humains! Je leur ferais payer...

Un grognement de rage fit gémir les fondations du bâtiment.

Il était temps... La guerre allait recommencer...

La silhouète poussa un hurlement qui fit s'envoler ses compagnes ailées, ces immences chauve-souris allaient répendre la triste nouvelle et bientôt toutes les créatures de ce que les Hommes appelait "la Porte des Abysses" sortiraient de l'ombre et reprendrait ce qui leur appartenait de droit.

Une mélodie d'une rage histérique accompagna le vol des Dames de la Nuit et propageait la rumeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reve-de-brume.skynetblogs.be/
Kurt
Newby
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation : Regarde au plafond.. c'était un test...
Ce que je suis : Je suis tel que tu me voi, tel que tu m'imagine...
Loisirs : Tu veux vraiment les connaître?
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Sam 26 Mai - 23:12

Land avait suivit Arlslim

"C'est une vraie forte tête celui là!, allez ici alors qu 'il connaît les dangers"

Il descendit de là où il était perché sorta son Katana et se mis entre le mutant et Arlslim...

-Touche ne serais ce que un de ses cheuveux et ma lame te transperçera avant même que qui quonque ici fasse un geste lême cligner des yeux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesdeltasplanent.blogspot.com
Kaht
Amber-eyed Black Angel
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Quelque part dans le ciel nocturne de mes songes ...
Ce que je suis : Ange Noir, Bourreau, Tyran, et tant d'autres joyeuses occupations ....
Loisirs : Crois-moi, il ne vaut mieux pas que tu le sache.
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Dim 27 Mai - 13:08

La créature humanoïde recula brusquement, tandis que les autres saisissaient des armes noires apparemment à projectiles ... et on pu entendre les cliquetis du chargement d'un épieu noir dans chaque arme, pointés sur les deux humains.

- n'avons pas peur de perdre l'un des notres ni de mourir, contrairement à votre vie pour vous, pense ... prononca la voix en s'approchant à nouveau d'Arslim ... assez rapidement pour trancher ses liens et revenir à sa place avant que Land ai pu réagir.

La créature rengaina sa dague, puis invita les deux hommes à la suivre, escortés par le groupe.

- Et pressez le pas, n'avons pas beaucoup de temps avant que le danger ne revienne. Sur ce elle s'engagea vers le tunnel, suivit par queques uns des autres créatures, tandis que les autres intimmèrent l'ordre en grognant à Kurtis et Arslim de la suivre.


Dernière édition par le Dim 27 Mai - 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurt
Newby
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation : Regarde au plafond.. c'était un test...
Ce que je suis : Je suis tel que tu me voi, tel que tu m'imagine...
Loisirs : Tu veux vraiment les connaître?
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Dim 27 Mai - 22:40

/[HRP] mon perso c'est Land ^^ Kurtis c'est dans contemporain[HRP]\

Land hésita puis suivit l'humanoïde mais guarda son Katana dans la main et jeta des coups d'oeils furtif de tous les côtés... Il était méfiant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesdeltasplanent.blogspot.com
Arlslim
Newby
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 25
Localisation : Derriére l'objectif d'un appareille fotow.
Ce que je suis : rien, pas grand chose... Ou juste une ombre dans ton dos.
Loisirs : Mm...
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Lun 28 Mai - 1:51

Arlslim, heureux d'avoir les poignets libres, hocha de la tête et suivit le groupe en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fotowfolles.skyblog.com
Tenma
Newby
avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : dans la brume glacée des ténèbres
Ce que je suis : une ombre toute en couleur
Loisirs : VIVRE ! Quelle question!
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Lun 28 Mai - 13:37

Des cliquettis metalliques résonnaient dans le couloir sombre. Les gémissement et autres grondement peuplant les lieux se turent. Un levier mécanique s'abaissa en un bruit sourd et les centaines de grilles longeant le couloir s'ouvrirent en un long grincement stridant.

Des japamment aigus, des grognement sourds, des cris déchirants humains ou animaux se firent entendre.

Des griffes raclaient le sol, des claquements de machoires brisaient le silence pesant.
Les créatures sortaient.

La grande salle de l'orgue résonnait d'une mélodie iréelle régnait. Le vent et les divers débris jonchant La Porte entraient dans les tuyaux de l'instrument magistral et produisaient de longs sifflement ponctué de notes plus courtes, de chocs métalliques.
La salle était vide. Son Maitre l'avait désertée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reve-de-brume.skynetblogs.be/
Kaht
Amber-eyed Black Angel
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Quelque part dans le ciel nocturne de mes songes ...
Ce que je suis : Ange Noir, Bourreau, Tyran, et tant d'autres joyeuses occupations ....
Loisirs : Crois-moi, il ne vaut mieux pas que tu le sache.
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Ven 1 Juin - 19:26

Le Tunnel était noir. Pas sombre : noir. On n'y voyait vraiment rien. Aucune lumière ne filtrait à travers quelque fissure et la trop faible pâleur de la lune ne se percevait plus après quelques kilomètres de l'entrée.

Des débris jonchaient le sol, obligeant le groupe à rester constamment sur leurs gardes, pour ne pas trébucher.

Ce qui devait frapper, c'était le son : chaque bruit de pas des encapés, pourtant à l'origine quasi-inaudible, résonnait étrangement sur les parois. Chaque bruissement d'insecte pouvait faire croire que les cafards devaient avoir la taille d'un chien, chaque crissement de caillou se transformait en craquement assourdissant. Dans l'aveuglement de ce lieu, il y avait de quoi en devenir fou.


Le groupe suivit dans ces conditions le tunnel sur une distance très longue, sans doute plusieurs dizaines de kilomètres, quand enfin apparurent des lueurs au lointain. Une fois arrivés à leur hauteur, ils purent constater qu'il s'agissaient de lampes enchassées dans la paroi, et que celles-ci étaient posées à intervalles réguliers jusqu'à la sortie, encore un dizaine de kilomètres plus loin.

- Ici, habitons dans un monde très différent du votre, dit la créature qui menait le groupe, rompant le silence. Prenez garde à vos gestes, et même vos propos, même si rares sont ceux qui connaissent votre langue. Quand à vos armes, n'imaginez pas avoir le temps de les dégainer.

La sortie suintait d'eau de pluie. Celle-ci tombait drûe du ciel, tombant de nuages toujours noirs et présents sur la zone. Le 26e Arrondissement.

- L'orage gronde. Sommes en sécurité, et la population est rentrée. Attendrons la fin pour sortir, quand les brumes recouvriront la ville.

Le groupe s'élargit, et tous s'assirent. Ils retirèrent les capuches pour la plupart, révélant des peaux pâles et des traits anguleux, des yeux d'un noir de jais soulignés de contours fumés et de longs et fins cheveux d'un blanc bleuté. Ces contrastes, accentués par les livrées noires de la tête aux pieds, leur donnait l'air de fantômes.
La meuneuse fit de même, et s'assit à quelques mètres d'Arslim et Land. C'était une femme, a ce qu'on pouvait en juger de son visage, ferme et doux à la fois. L'un de ses yeux était blanc, ses lêvres d'un violet légèrement rougeâtre et ses cheveux longs formaient une crête entourée de tatouages noirs aux motifs tribaux.

- Vous pouvez poser des questions, dit-elle. Y répondrait volontier, si le peux, et le veux.

Elle garda la main sur sa dague, devant elle, comme pour signifier aux étrangers qu'ils ne devaient pas jouer les malins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlslim
Newby
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 25
Localisation : Derriére l'objectif d'un appareille fotow.
Ce que je suis : rien, pas grand chose... Ou juste une ombre dans ton dos.
Loisirs : Mm...
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Sam 2 Juin - 18:01

- Bien je commence, dit Arlslim :

- Je voudrais savoir qui dirige votre lieu de vie : un gouvernement, une force armée ou bien un Roi ?

Arlslim se leva et continua de poser ses questions en faisant les cent pas devant la "femme" à qui il s'adressait.

- Pourquoi nous avoir libérer ? Que voulez-vous faire de nous ?

Arlslim regardait son interlocuteur et marchait à reculons, si bien qu'il ne vit pas la passerelle à sa droite pour éviter un liquide rouge avec des reflets verts dans lequel il tomba après avoir trébuché.

Heureusemant pour lui la flaque n'était pas profonde, juste 50 cm de fond. Mais suffisament pour qu'il soit totalemant touché.

Arlsim se releva et se rassit à coté de Land et évitant le regard des gardes qui ne riaient pas mais avaient un large sourir moqueur aux lévres.

Arlslim préféra la boucler mais ne put s'empêcher de crier lorsqu'il vit sa peau se colorer à vue d'oeil d'un noir cendre qui partait du bout de ces doits et grandissait de plus en plus.

- Que m'arrive t-il ? demanda-il avec un visage dégouté.

Pendant qu'il posait la question son avant-bras gauche tout entier et sa main droite étaient passés couleur cendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fotowfolles.skyblog.com
Kaht
Amber-eyed Black Angel
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Quelque part dans le ciel nocturne de mes songes ...
Ce que je suis : Ange Noir, Bourreau, Tyran, et tant d'autres joyeuses occupations ....
Loisirs : Crois-moi, il ne vaut mieux pas que tu le sache.
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Lun 4 Juin - 23:58

- Ne panique pas ! intima la femme à Arslim, tandis qu'elle faisait signe à l'un des hommes derrière eux. Essaye de te détendre, tu minimisera les dégats.

L'homme appelé envoya un objet à la femme, et s'approcha d'Arlsim par derrière, tout en s'adressant à la femme dans une langue sifflante et inconnue de nos deux perdus.

L'objet se révéla être une seringue remplie d'un liquide bleuté fluorescent. De quelques gestes dextres, elle la prépara et demanda à Land d'aider l'homme à tenir Arslim en place, tandis qu'elle relevait vite ce qui restait de la manche d'Arslim et se préparait à l'injection.

- Te préviens, ne stopperons pas tout, ça va te faire blanchir les cheveux, et tu va souffrir, mais c'est ça ou tu finira en cendre d'ici une demi-heure.

Elle avait dit et fait tout ça très vite, si bien qu'au moment ou achevait sa phrase, la coloration cendre n'avait atteind que le milieu de la poitrine d'Arslim, remontant jusqu'à sa nuque et son menton, et descendant jusqu'au bas des côtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenma
Newby
avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : dans la brume glacée des ténèbres
Ce que je suis : une ombre toute en couleur
Loisirs : VIVRE ! Quelle question!
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Lun 25 Juin - 16:11

Des pas résonèrent dans la cathédrale, un frossement de tissus et un bruit de bois qui grince se firent entendre.

Un instant le silence de plomb reprit place sous les hautes voutes de pierre avant d'être brisé par un long gémmissement plaintif sortant d'un des longs tuyaux de métal.
Des doigts longs et fins couraient sur les touches des deux claviers faisant naître autant de notes résonnant dans chacun des centres nerveux de toutes les créatures présentes au alentour de la Porte, s'agouffrant par le long tunnel, résonnant contre les murs et s'amplifiant; faisant savoir à tous que le Maître était en colère et que celle-ci serait terrible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reve-de-brume.skynetblogs.be/
Arlslim
Newby
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 25
Localisation : Derriére l'objectif d'un appareille fotow.
Ce que je suis : rien, pas grand chose... Ou juste une ombre dans ton dos.
Loisirs : Mm...
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Jeu 28 Juin - 11:13

Arlslim se fit injecter l'antidote, au moment même ou son corps venait de finir de se colorer en cendre. Ses yeux le brûlaient et la moindre lumière l'éblouissait. La douleur était atroce si bien qu'il tomba évanouie sur la terre battu du souterrain.

Arlslim plongea alors dans ces pensées :

Il courait au milieu de la cathédrale Notre-Dame. Il ressemblait à se qu'il était et était poursuivit par se qu'il devient, soit un être noir. ( [[hrp]] si la phrase n'est pas claire merci de me faire des propositions[[hrp]] )


Il était affolé, une sorte de bête le traquer dans la pénombre de la nef principal. Lui ne voyait rien tout était sombre, tout était noir... Mais cela ne dérange en rien son poursuivant. Arlslim sentit "la chose" bondir dans sa direction et lui déchiqueta le dos d'une attaque rapide à l'aide d'un petit couteau. Arlslim tomba à genou .

On pouvait entendre Arlslim hurler de douleur, preuve que l'antidote faisait son effet.

Arlslim à genou, le dos ensanglanté il regarda en face de lui, ne bouger plus... Une nouvelle attaque lui ouvrit le bras en long. Il n'en pouvait plus... Il était fatigué de sa course et mourant par ses blessures. Il vit alors une porte en face de lui, avant la prochaine attaque si il parvenait à franchir la porte il pouvait être sauver. Il se leva, commença à marche et entendit un rire sadique dans son dos. Il fit trois pas, appuya lourdement sur la poignet. La porte s'ouvrit, il avança et ... Il tomba.

Arlslim se réveilla en sursaut. Il se trouver dans une petite pièce avec un thermomètre dans la bouche. Il regarda son bras qui était taillader dans son et Il vit une cicatrice. Sûrement le contre effet du médicament mais il ne voulait rien savoir il était crevé et avait mal à la tête, il se rendormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fotowfolles.skyblog.com
Kaht
Amber-eyed Black Angel
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Quelque part dans le ciel nocturne de mes songes ...
Ce que je suis : Ange Noir, Bourreau, Tyran, et tant d'autres joyeuses occupations ....
Loisirs : Crois-moi, il ne vaut mieux pas que tu le sache.
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Dim 30 Sep - 13:24

Même à cette longue distance, les sons de l'orgue de Notre-Dame résonnaient dans chaque centimètre de béton armé.
Chacun était sur ses gardes. La race des Ombres était prête au pire. Seuls des yeux expérimentés et des sens d'intuition mentale très développés auraient permis à quelqu'un de distinguer chacun de leurs membres tapis dans l'ombre où ils semblaient se fondre totalement. Leurs armes étaient prêtes à tuer. La brume qui les entouraient commençait à se dissiper tandis qu'une petite bruine se remettait à tomber.

- Ton ami est mal en point. N'ai pas pu le soigner assez vite. Espère qu'il va s'en sortir. Car sinon, Sommes tous morts de toutes façons.

Eleana était l'une des seules à ne pas se cacher dans les ombres. Elle restait près de Land, qui ne le pouvait pas. Ils avaient discuté, expliquant qui ils étaient et pourquoi tout ceci. La mutation, le Guerre, les Abominations, la Cathédrales et les Enfers. Les Ombres avaient une angoisse des monstres de la Cité, mais ils étaient ausi les seuls à savoir les tuer éfficacement, comme ils en avaient fait la démonstration devant Land et Arslim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlslim
Newby
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 25
Localisation : Derriére l'objectif d'un appareille fotow.
Ce que je suis : rien, pas grand chose... Ou juste une ombre dans ton dos.
Loisirs : Mm...
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   Lun 29 Oct - 19:15

Arlslim se réveilla dans une petite pièce dont l'espace permettant de contenir seulement un lit. Arlslim sortit du lit, constata que ces blessures étaient les même que dans son rêve et il se dirigea vers la porte. Cette porte en bois était normal sauf une poignet dans un vieux fer, une lourde poignet.

Arlslim une fois hors de la pièce tenta de regarder. Il ne vit pas grand chose, il cligna des yeux et alors il vit comme en plein jour. Il ne fit pas attention à cela croyant qu'il s'agissait d'une erreur du à la fatigue.

Il marcha avec difficulté sur deux mètres comme si tous ces muscles avait des crampes, chose dont il venait juste de se rendre compte.

Arlslim s'adossa au mur, juste à coté de ces sauveurs. Il fit un signe à Land et il prit la parole au milieu d'un silence pesant:

que va t-on faire maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fotowfolles.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un siècle a passé ... Paris, 2352.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un siècle a passé ... Paris, 2352.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paris, capitale de la toile à peindre, XVIII°-XIX° siècle - Pascal Labreuche
» Jules Verne - Paris au XXème siècle
» Paris Manga - Photos et impressions des 2 jours passés
» Avis de marché - Paris (75) - Diagnostic sanitaire d'une voûte peinte (fresque) du XVII siècle - Lycée Charlemagne - Paris 4ème
» " Minuit à Paris "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Opera :: Forum Rp :: Post-Apocalyptique-
Sauter vers: